CADET D'EAU DOUCE de Charles F.REISNER et BUSTER KEATON
(Steamboat Billl Junior) - Etats-Unis, 1928, 1h10, NB, Film tout public à partir de 6 ans

Synopsis : Le jeune William Canfield, de retour de la ville où il a fait ses études, retrouve son père marinier sur le Mississippi. William tombe amoureux de Kitty, la fille du propriétaire de la compagnie de navigation concurren- te, au grand désespoir de son père.

Si la scène finale du cyclone de Cadet d’eau douce qui dévaste la ville est inscrit dans les mémoires de tous les cinéphiles, notamment pour la cascade la plus dangereuse de toute l’histoire du cinéma, le dé- but du film est aussi très amusant : il faut voir, par exemple, comment Keaton arrive à faire d’une simple séance d’essaya-ge de chapeau une petite merveille d’humour. Le dernier film de la meilleure période de Buster Keaton, celle où il a écrit et réalisé ses films. Une merveille.

Samedi 24 février 2018 à 20h30

Cadet d’eau Douce (Steamboat Bill Junior) de Buster Keaton

Ciné-Concert au cinéma le Mélies, 12 place Jean Jaurès à Montreuil

accompagné en direct au piano par Matthieu Ferrandez

Tout le programme du Méliès ici

Matthieu Ferrandez

© Oriane Forir

Organiste à l’église Saint-Michel (Paris XVIIe), Matthieu Ferrandez est compositeur, musicien électronique et professeur au conservatoire de Cachan. Parallèlement aux récitals d’orgue où il interprète les auteurs classiques (Bach, Mozart, Mendelssohn, Franck, etc.), il s’intéresse à la création contemporaine à travers l’expérimention sonore (https://soundcloud.com/apartmusik-1) et la compostion, en particulier avec le quatuor après l’arbre (http://quatuorapreslarbre.hautetfort.com/).

Participant à divers projets autour de la chanson française actuelle, il collabore à d’autres projets comme “la maison d’amour” avec l’enregistrement d’un album (https://okrainarecords.bandcamp.com/album/la-maison-damour-2) qui le mène à jouer en France et à l’étranger.

Passionné de cinéma, il met en musique plusieurs films muets qu’il interprète en direct dans divers endroits allant des hôpitaux psychiatriques aux festivals dédiés à ce genre cinématographique.