« Créer c’est résister. La pensée et l’art ont une fonction, celle de permettre aux sujets et à l’humanité de ne pas sombrer dans la barbarie et la violence… »
(Gilles Deleuze)

Qui sommes-nous ?

Les Instants Volés est une association montreuilloise créée fin 2008, réunissant des artistes et artisans issus du spectacle vivant et de l’audiovisuel, désirant concilier vie artistique et position d’acteurs sociaux engagés dans la vie de la cité. Dans ce but, elle défend différents projets et organise plusieurs types d’événements.

Des spectacles vivants tout d’abord, qui bien souvent vont à la rencontre du public : spectacles de rue (Les Ramollos), spectacles déambulatoires dans lesquels le public est inclus physiquement dans la scène (De l’Arrière aux tranchées), spectacles participatifs où le public devient juge et est invité à se positionner sur un sujet de société (Le Procès des Biens Mal Acquis).

Les Instants Volés a toujours à coeur d’être proche du public, et tente souvent de rompre le rapport frontal scène/public.

Le public a son mot à dire. Et ce qu’il a à dire nous intéresse, nous aimons le solliciter.

C’est sans doute cette même considération qui nous a poussée à développer  ou à soutenir des projets comme les Télé-brouettes ou les Goguettes qui offrent des supports d’expression et de diffusion, à travers la vidéo et la chanson, et qui sont ouverts à tous. Dans ce cas, tout un chacun peut devenir acteur de l’événement en réalisant un court-métrage, ou en écrivant une chanson. Ces événements sont d’une grande richesse car ils permettent à quiconque le souhaite de se surpasser à travers la réalisation d’une œuvre et de donner à voir ou à entendre son regard sur le monde. Ce sont des moments d’échanges, de partage et de convivialité de grande qualité.

Pourquoi « Les instants volés » ?

J’aime ces instants volés, au grand vacarme de la vie…. dit Ferrat dans la chanson.

Chaque instant volé en lisant un livre, en allant au théâtre, au cinéma, en allant voir une exposition, en allant à une Goguette… est un moment de grâce, un moment précieux.

Ces parenthèses arrachées au réel nous offrent la possibilité de nous envoler pour un temps de notre condition, et de devenir par là même un peu plus humains.

Les instants volés évoque également l’univers de la photographie, la capture sur le vif de ce réel qui nous ramène à la vie. Car nous sommes convaincus que l’art nous offre l’occasion de nous évader de la réalité (et donc de ne plus la subir), mais dans le même temps, nous permet de prendre prise sur elle et d’en devenir activement un acteur.